Piercing septum : la vérité sur la douleur (et comment la gérer comme un pro)

Vous rêvez de vous faire un piercing septum mais la peur de la douleur vous freine ? Pas de panique, on vous dit tout ce qu’il faut savoir pour aborder ce piercing l’esprit serein et devenir un pro de la gestion de la douleur.

Le piercing septum, c’est quoi exactement ?


Avant de parler douleur, un petit rappel s’impose. Le septum, c’est la fine cloison qui sépare vos deux narines. Elle est composée de peau et de cartilage. Le piercing septum consiste à percer cette zone pour y glisser un bijou, souvent un anneau ou un « fer à cheval ». Bien placé, il sublime le nez et apporte une touche rock et originale à votre look. C’est le piercing facial idéal si vous voulez vous démarquer avec style.

La douleur du piercing septum : mythes et réalités


Soyons honnêtes, comme tout piercing, le septum fait un peu mal sur le moment. Mais bonne nouvelle : la douleur est très brève et largement supportable pour la plupart des gens. Sur une échelle de 1 à 10, la plupart des personnes évaluent la douleur entre 3 et 5. Rien d’insurmontable donc !

Le plus désagréable sera en fait la sensation de la pince utilisée par le perceur pour maintenir et stabiliser la cloison nasale pendant le perçage. Cette pression est nécessaire pour permettre un geste précis et rapide. C’est souvent cette sensation plus que le perçage en lui-même qui est source d’inconfort.

Vous aurez probablement les larmes aux yeux et le nez qui pique/coule pendant quelques minutes après, c’est une réaction normale quand on titille le nez. Mais rien d’insupportable, promis ! La douleur sera oubliée avant même que vous ayez fini d’admirer votre superbe nouveau piercing dans le miroir.

A lire aussi :  Coupe de cheveux femme 60 ans visage ovale

Les meilleures astuces pour minimiser la douleur


Si vous êtes bien préparé, vous pouvez réduire la douleur de votre piercing septum à un petit pincement vite oublié. Voici nos conseils de pro :

  • Bien choisir son perceur : un professionnel expérimenté et méticuleux vous fera moins mal qu’un débutant. Vérifiez ses qualifications, son portfolio, l’hygiène de son salon. Un bon feeling est aussi important pour être en confiance.
  • Se détendre avant : plus vous stressez en anticipant la douleur, plus vous risquez d’avoir mal. Essayez des exercices de respiration et de relaxation avant votre RDV. Discutez avec votre perceur pour vous rassurer. C’est son job de vous mettre à l’aise !
  • Évitez certaines périodes : les règles, le manque de sommeil ou un état grippal vous rendent plus sensible à la douleur. Dans l’idéal, privilégiez un piercing quand vous êtes en pleine forme.
  • Optez pour un bijou de qualité : or 14 ou 18 carats, titane, niobium… Un matériau biocompatible de qualité chirurgicale limitera les risques d’irritation et d’allergie, pour une cicatrisation sans douleur. Évitez le plaqué et l’acier chirurgical bas de gamme !
  • Twistez la pointe : certains pierceurs proposent des bijoux avec une pointe fine et effilée qui aide à pénétrer la peau plus facilement. N’hésitez pas à demander !
piercing septum nez piercings cicatrisation douleur bijoux anneau bijou titane prix aiguille choix perceur percer cartilage percage helix stock oreille vente acier douloureux taille epaisseur niveau infection zone peau messages cheval fer diametre localisation semaines daith nostril trou corps qualite solution soins tragus conseils semaine chirurgical interieur pierceur endroit oreilles

Prêt à sauter le pas ?


Si vous rêvez d’un piercing septum stylé depuis longtemps, n’ayez pas peur ! Entre de bonnes mains, la douleur est vraiment minime et passagère. Avec un entretien rigoureux, un bijou adapté et de la patience, votre septum cicatrisera en 3-4 mois en moyenne, pour votre plus grand bonheur.

A lire aussi :  Coupe de cheveux mi-long femme 50 ans : Réinventez votre style

Alors à vous de jouer, votre magnifique piercing septum n’attend plus que vous pour briller de mille feux ! Et si des questions vous tracassent encore, n’hésitez pas à en discuter avec votre perceur, il sera ravi de vous guider. Petite douleur, grands effets, on vous aura prévenu !