La piscine et moi : retour sur expérience, avec plein de conseils

Tu as donc compris, j’ai succombé aux sirènes de la natation. (Et si tu ne te souviens pas, je parle de ma redécouverte de la piscine ici ).

Mais comment ça se passe ? Quelles sont les conséquences sur ton corps d’aller régulièrement à la piscine ? Est-ce qu’on maigrit vite à la piscine ?

Dans cet article, je me permets de te donner quelques petits conseils de ma maigre expérience d’un mois et demi de natation, presque trois fois par semaine.

Conseils pratiques concernant ta peau, ton maillot de bain et ta piscine.

  • mettre ton bonnet de bain, tu feras.

Je ne vais pas te répéter une énième fois de ne pas oublier ton bonnet de bain. Certes, tu as une tête de gland quand tu le mets, tu n’arrives pas à mettre ta chevelure de Raiponce, mais franchement, même si ta piscine t’autorise à nager sans, mets le. Et ce n’est pas du tout une question d’hygiène, c’est surtout pour protéger tes cheveux. Le bonnet permet de protéger tes cheveux de l’attaque du chlore et donc d’éviter qu’ils deviennent vert si tu es blonde. Oui, oui. En y allant régulièrement, le chlore attaque aussi régulièrement.

Le must ? Mettre de l’huile de coco sur tes cheveux et mettre ton bonnet après. L’huile de coco permet de protéger le cheveu et de le nourrir contre les attaques du chlore. C’est merveilleux. (Bon, après, je te rappelle pour la énième fois que le shampoing « La Grande Boucle » de chez Lush fait des miracles pour les cheveux bouclés et que, après la piscine, tu peux LARGEMENT l’utiliser. Il est aussi à la noix de coco.)

  • hydrater, tu n’oublieras pas.

Hydrater sa peau est le geste à ne pas oublier. Tu peux le faire par la douche à la piscine pour tes bras et tes jambes, AVANT et APRES la piscine. Je mets beaucoup plus de crème sur ma peau depuis que je vais à la piscine. C’est simple, je suis passée du presque néant à deux fois par semaine, voire plus pour les pieds (Merci Grumpf au passage… ).

A lire aussi :  Être maman depuis un an.

Hydrater, c’est aussi boire de l’eau. On ne le rappellera jamais assez : boire de l’eau permet d’éliminer et de t’hydrater. Tu commences à perdre du poids le jour où tu bois tes deux litres d’eau par jour. Oui, moi je bois deux litres. D’ailleurs, si tu as des conseils pour une eau légèrement assaisonnée et pas seulement pas du jus de citron, je suis preneuse.

  • un maillot de bain confortable, tu choisiras.

On oublie trop souvent que la piscine est avant tout du sport. Donc, il vaut mieux être à l’aise dans ta tenue. Je te déconseille fortement d’utiliser ton maillot de plage. Si il est très beau à Biarritz, il risque de ne pas supporter les deux ou trois séances par semaine. Investie dans un bon maillot de bain (Décathlon, Speedo ou Arena). Je me souviens que j’ai vu une femme avec son maillot de bain blanc à la piscine : on voyait vraiment toutes ses parties intimes. Je ne suis pas contre la nudité, mais ça ne devait pas être très confortable. Pour ma part, j’ai pour l’instant un deux pièces noir. Concernant la question du « une pièce ou deux ? », je n’ai aucun avis. Je trouve que le maillot deux pièces me va mieux, mais en même temps, le une pièce permet de mieux protéger ta peau et maintient mieux ton ventre. Je te laisse donc le choix et je veux bien que tu m’éclaires si tu as un avis.

Le changement physique : vraiment  ?

Pour l’instant, je reste honnête : je ne vois rien. J’ai l’impression d’être moins gonflée, je suis moins serrée dans mon jean mais… C’est tout. Comme je n’ai pas de balance à la maison, je ne peux pas savoir et comme je ne me mesure pas, et bien, je ne peux pas savoir non plus. Il faut tout de même reconnaître, que la natation consomme beaucoup d’énergie. Attention à ne pas ressortir de là avec une fringale d’enfer. Je n’ai pas beaucoup changé mes habitudes alimentaires. Je mange assez équilibré, avec quelques extras. Et j’ai en plus réduit ma consommation d’alcool (nous sommes beaucoup beaucoup beaucoup sorti en juin, et je reste une infatigable fêtarde en vacances… Mais le mois d’août, c’est mort à Paris), ça doit aider aussi.

A lire aussi :  J’ai testé pour vous : faire du 44

J’ai une application (voir à la fin de cet article) qui  calcule le nombre de calories brûlées selon mon poids et les minutes à nager. Je suis entre 550 et 850 calories. C’est énorme ! Je table plutôt sur 450/500. La natation, ça sert surtout à sculpter le corps, plus qu’à perdre réellement. On en reparle dans quelques mois, quand je commencerai à voir quelques effets.

Les petites contrariétés de la piscine

On ne va pas se mentir, aller à la piscine c’est aussi quelques petites contrariétés :

  • les poils

Je n’aime pas m’épiler. Je m’épile sous les bras, parce que je n’aime pas avoir des poils ici, mais pour le reste, c’est une corvée. J’ai donc investi dans un épilateur électrique et j’avoue, que pou l’instant, je survis. Il faut donc être plus régulière là-dessus, même si une fois dans l’eau, franchement, tout le monde s’en fout.

  • les cheveux

Avoir un shampoing extrêmement nourrissant permet de combattre les effets du chlore. Prendre un shampoing à la noix de coco pour éviter les soucis

  • la saleté

Est-ce qu’une piscine, c’est sale ? Normalement, c’est moyennement propre. Je me souviens d’un épisode de Big Bang Théorie où Sheldon expliquait que 18% de la piscine était de l’urine. Et bon appétit bien fur ! On peut parfois être surpris par un sol peu reluisant, mais dans l’ensemble, les piscine de la ville de Paris sont assez propres. Surtout la notre. Vu qu’il n’y a pas de gamins. (Non je ne suis pas en train de dire que les gamins foutent le bordel, mais un peu quand même… )

  • Les relous
A lire aussi :  Le couple d’en face ne sera plus nous

Ceux qui te doublent : ils se sont trompés de ligne, ils vont forcément changer dans pas trop longtemps

Ceux qui sont trop lents : tu es peut être sur la mauvaise ligne.

Les applications essentielles selon moi

Une top application : Coach Nageur. Elle te permet de noter tes séances : combien de temps (c’est important : note le moment où tu entres dans le bassin et quand tu en sors !) et la distance. Ma piscine fait 33 mètres de long, distance que je préfère au passage à 25. Je compte donc mon nombre de longueurs et je multiplie par 33. Je rentre ça dans Coach Nageur et hop le tour est joué ! Je pense juste que le nombre de calories est un peu faussé, malgré un calcul à partir de mon poids et de ma taille.

Le + de cette application ? Elle déclenche des badges quand tu as fait X kilomètres de nages, ou un nombre de séances important. Et il y a des graphiques !

(Et tu peux encourager les autres, voir qui va dans ta piscine, mais ça, c’est trop pour moi )

Pour ceux qui habitent Paris : Paris Piscines. Alors elle est très critiquée, car peu mise à jour, mais dans l’ensemble, je n’en suis pas déçue. Ce matin, j’ai oublié de regarder et en fait, ma piscine était fermée. La loose. Grâce à cette application, on a trouvé une piscine pas trop loin et on a pu faire notre séance. Ouf ! Elle peut donc servir et on attend des améliorations avec beaucoup beaucoup d’attentes !

Et toi alors, tu t’es remise au sport ? Tu aimes la piscine ?