Québec, mon amour. Partie 2 (Trois Rivières et Québec)

Nous sommes au Québec depuis quelques jours. Nous avons fortement apprécié notre séjour à Montréal, même si bien trop court à mon goût. Il faudrait toute une semaine pour découvrir complètement cette ville.

Si tu te souviens plus de tous les conneries que je raconte, tu peux aller lire l’article par ici => ici

Nous voilà donc parti sur les routes du Québec.

Nous récupérons notre voiture dans une petite entreprise familiale, qui ne te demande pas tes dernières prises de sang et qui t’assure pour 25 CAD en cas de pépins. Pour une semaine. On a donc dit banco. Si tu les cherches, c’est Auto Bazoo à Laval. Ils viennent te chercher au métro, puisque ce n’est pas dans Montréal même. Il faut les appeler d’une cabine publique (oui au Québec, ils ont encore plein de téléphone public !!! Même dans le métro !! ). On a donc joué comme dans les films, avec un cabine à pièce. Ca nous a fait notre journée (il nous en faut peu… )

Nous avons donc découvert notre bolide. Ils se sont excusés car elle datait de 2009. On n’a pas osé leur dire que la nôtre était aussi rouge mais elle, elle datait de 2001…

Voici notre Batmobile :

Québec 1

Ca va, on s’est pas trop fait chier.

Cette location pour une semaine nous a coûté en tout 370 euros, soit 46 euros la journée, avec kilométrage illimité, deux conducteurs et tout compris. Une vraie affaire.

Ils sont en plus très sympas et compétents. On en demandait pas plus !

Nous voilà donc partis sur les routes. Et pour survivre au code la route, nous te conseillons cet excellent article, que nous avons lu et relu => ici

Nous suivons l’autoroute 40. Nous pouvions aussi suivre le Chemin du Roy, qui suit toute la côte jusque Tadoussac, mais il parait qu’il est moins joli de ce côté-là. Nous suivons donc l’autoroute 40 jusque Trois-Rivières.

Montréal, QC, Canada à Québec, QC, Canada - Google Maps 2016-08-03 14-17-36

Trois-Rivières, comme son nom ne l’indique pas, n’a pas trois rivières. C’est une charmante petite ville. Elle est juste jolie. Il y a de beaux bâtiments, une histoire religieuse un peu riche.

Mais sans plus.

Québéc 3

Les conseils de Grumpf et Madame Sourire :

  1. passe par l’Office du Tourisme avant de te garer, il te donne un pass pour te garer gratuitement.
  2. tu peux aller manger au Sacristain, 302 rue Bonaventure. Les prix sont corrects et j’ai goûté un merveilleux croque-monsieur (« Grilled cheese ») au Baluchon, fromage du coin, et compote de pomme !!!!Québéc 2

Et nous sommes repartis sur les routes. Cette fois, on a pris le Chemin du Roy. On a vu de beaux paysages et de belles maisons. Il y a quelques arrêts à faire. Nous avons aussi rencontré un prêtre très sympa, qui nous a fait visiter son église.

A ce moment-là, j’ai un sentiment bizarre. En tant qu’historienne, j’ai l’habitude de sentir le poids de l’histoire. J’habite dans une ville qui a plus de 1000 ans d’histoire. Et là, toutes les dates que j’entends, c’est 1850… 1910… Ça me parait hyper proche. On a toujours l’impression qu’avant cela, il n’y avait rien. C’est vraiment très déstabilisant.

Nous arrivons le soir à Québec, dans notre Airbnb, toujours chez des gens. La chambre est hyper sympa, même si très proche d’une route très très passante.  Mais la gentillesse de nos hôtes me fait oublier tout cela.

Québec 4

Nous sommes à 20 minutes du centre-ville.. Ouais sauf que le centre de Québec est sur une butte, et que nous on est en bas. On monte donc sous 35 degrés à Québec. Cela commençait mal. Je ne supporte pas la chaleur.

On se promène sur les plaines d’Abraham, c’est vraiment très plaisant. On a une vue sur tout le Saint Laurent. Le parc est très agréable et immense !

20160713_115554_HDR

Puis nous arrivons dans le Vieux-Québec. Bon, on ne va pas tourner autour du pot. Je n’ai pas aimé cette ville. En fait, j’ai trouvé cela très touristique, parfois trop, très petit, et j’ai eu du mal à voir l’intérêt. Il doit y en avoir un. Mais moi, j’ai rien vu. Oui, les bâtiments sont vieux, oui il y a eu des batailles avec les Anglais, oui la ville est fortifiée. Et ? Je pense que je ne devais pas être très ouverte… Mais comme je suis un peu rebelle, quand ça passe pas, ça passe pas.

Québec 7

Québec 6

Et pour couronner le tout, on s’est fait engueulé dans le bus, parce qu’on ne comprenait pas le fonctionnement, alors qu’on était complètement perdu.

La loose.

Nous sommes rentrés nous reposer. Le soir, on a voulu aller sur l’autre rive du Saint Laurent pour voir Québec de nuit au loin. On s’est perdu. On n’a pas trouvé. Et on s’est fait piquer par des moustiques.

La loose numéro 2.

On est donc allé se coucher.

Nous te conseillons quand même une rue, la rue Saint Joseph. C’est là où les habitants de Québec viennent faire la fête. C’est le seul endroit que nous avons aimé. Tu peux aller manger pour 5 CAD un burger, au Bureau de Poste. C’est très sympa, mais un peu bruyant à l’intérieur, mets toi à l’extérieur si tu veux discuter tranquillement !

La prochaine fois, je te raconte les chutes de Montmorency et Tadoussac !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share Button

5 Commentaires

  1. Fastoche pour l’attrait de Québec : c’est la ville la plus européenne du continent, paraît-il. Il semblerait qu’elle plaise
    – aux touristes français en mal du pays (ceux qui râlent qu’ils n’y a pas de bonnes baguettes dès la descente de l’avion et détestent Montréal en disant que c’est moche),
    – aux touristes canadiens qui rêvent d’Europe, et
    – aux expats européens qui retrouvent une ville comme dans leurs souvenirs, où on peut faire plein de choses à pied sans faire exploser son compteur Runtastic (Montréal, c’est possible à pied… mais il faut avoir de bonnes jambes !)
    Pour ma part je suis dans la troisième catégorie, à vivre dans ma petite ville sans grand charme faites de zones commerciales à perte de vue, j’adore Québec ! La vue depuis la promenade du Château est l’un de mes endroits préférés (j’adore aussi Montréal).

    PS le lien pour le code de la route ne marche pas.

  2. Haha, j’aurais pu écrire le même article! J’avais fait un week-end à Québec et c’était tellement chiant que je m’en souviens pas 😉 a si j’avais mangé une bonne gaufre rue st Joseph ! Et pareil les bus la loose … Tout ça pour dire que Québec c’est pas le Québec

  3. Pas de chance ; je pense que la ville veut quand meme le detour au mois une fois pour voir

  4. Oh quel dommage! moi je garde de bons souvenirs de la ville de Québec…
    C’était il y a longtemps, un voyage en famille et je me rappelle de la douceur de vivre à Québec et du calme qui nous avait fait du bien après Montréal (où on avait débarqué en plein festival Juste pour Rire!). J’avais adoré tout autant ces deux villes: Montréal et Québec si différentes…
    C’est vrai que le ressenti que l’on a d’une ville dépend aussi beaucoup de son humeur du jour!

    (pardon mais je trouve dommage à l’écrit d’utiliser des mots comme « chier » et « conneries ». A l’oral ça ne me dérange mais à l’écrit j’ai plus de mal mais sans doute que cet article a été écrit à chaud ou reflète bien l’état d’esprit du moment…).

  5. J’aime Québec, j’ai de la chance d’y aller régulièrement, aux beaux jours il y a pas mal de festivals très souvent gratuits, ils se passent toujours quelques choses. Vous n’avez pas fait un tour sur le port et vous balader dans le vieux marché, parler avec des producteurs. Le centre de Québec est très touristique, comme Paris et ses monuments. N’allez pas à Tadoussac directement arrêtez vous au parc national du Fjord du Saguenay, vous aurez la chance de voir gratuitement des bélugas n’allez pas aux Chutes de Montmorency très touristiques aussi !Poussez vers la Gaspésie le bout du monde pour les indiens ou suivez le lac Ontario jusqu’au chutes du Niagara … Au Québec un des sports favoris est la randonnée, donc on marche beaucoup ! Et comme 100DRINE j’ai du mal avec « conneries et ch… » Bon voyage Madame sourire

Laisser un commentaire