Et puis finalement…

Grumpf m’a dit, comme ça, un jour : « Tu devrais faire un test quand même, t’es bizarre« .

Mais je ne voulais pas. J’allais fêter mes 30 ans, je disais au revoir à 2016, je voulais faire la fête, je voulais m’amuser et je ne voulais plus penser et parler d’avoir des enfants.

De toute manière, Docteur Espoir nous avait dit que ça serait compliqué et on avait repoussé les traitements et tout le reste au printemps 2017. Parce que. Parce qu’on en avait marre et qu’on avait besoin de se retrouver et que non, je n’arrivais pas à me dire les mots « inséminations », sans me sentir mal.

Et puis au fond, Grumpf y croyait un peu pour deux.

Je me suis enfuie dans notre chambre devant un épisode de Walking Dead, et là, il m’a trouvée vraiment bizarre.

Un élève me trouvait sur les nerfs et me dit tout naturellement « Non mais Madame, vous devez être enceinte ! Vous êtes super énervée et ma mère, elle est pareille en début de grossesse !!!« . Ma seule réponse a été de prendre son carnet. Faut pas déconner. #respect (mais je n’ai pas mis de mots #bienveillance)

J’ai donc acheté un lot de deux tests, ce que je ne fais jamais. Je ne suis pas une acheteuse compulsive de tests, j’ai dû en faire quatre en tout dans ma vie.

Je fais mon affaire sur le bâton, le 18 janvier. Négatif les amis.

Un peu déçue et énervée, parce que bon on se monte vite la tête, je passe mes nerfs sur Grumpf en lui disant cette fameuse phrase « Ouais, c’est ça, je suis bizarre mais pas enceinte ! Je suis juste chiante ! » (j’ai dû dire cela…)

Et j’ai repris le cours de ma vie.

Sauf que j’avais très très mal aux seins. Mais genre vraiment. Mais vraiment vraiment.

Et je continuais d’avoir des réactions… Disproportionnées.

Je décide donc de faire un deuxième test, parce que c’est quand même bizarre cette histoire.

Le 26 janvier au matin, celui-ci est positif et même plus que positif. Je suis restée longuement sans voix et j’ai réveillé Grumpf avec ce bâton en disant « positif snif snif positif« .

Et le premier trimestre commença ainsi.

Fin du suspens pour toi : nous allons donc être parents en octobre 2017, puisque aujourd’hui tout va bien.

Mais on reparlera du premier trimestre dans un autre billet.

Mes pensées vont vers celles qui attendent, qui espèrent, vers le couple démunis sans réponses, vers celles qui ont vécu un arrêt de leur grossesse ou plusieurs. Je pense tellement à vous et j’espère lire rapidement des articles comme celui-ci.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share Button

13 Commentaires

  1. bordel de nouille !!! mais c’est génial ça !!!!!!!!!!!!!!!!! félicitations ! <3<3<3<3<3

  2. Oh ma poule ❤️❤️❤️❤️

  3. Sans aucun doute l’une des meilleures nouvelles qu’il m’ait été donné d’entendre !!!
    Trop contente pour vous !!!
    Et hâte de te lire encore ❤

  4. Une jolie nouvelle!! Félicitations!! 🙂

    Moi je suis encore de celles qui attendent et qui espèrent…
    Je suis passée aussi ces quelques derniers jours par des phases d’énervement pour des broutilles mais j’ai peur malheureusement de n’être que chiante sur ce coup là!! Mais comme je le disais à mon mari (qui se demandait aussi si une début de grossesse n’expliquerai pas cela) parfois on n’a pas besoin de raison pour être chiant et puis c’est tout!!

    En tout cas, profite bien de ce bonheur!

    1. Je vais donc continuer de croiser les doigts pour vous et je t’envoie tout mon soutien.
      Merci pour les félicitations !

  5. Oh quelle belle nouvelle pour vous deux ! Félicitations. Je me souviens de ton article où tu avais parlé de ta fc. Il se trouve que j’en avais fait une exactement à la même période. Là, nous attendons notre petite fille pour juin. Merci à la vie de nous offrir de jolis cadeaux.

    1. Félicitations à toi aussi ! Cela arrive bientôt 🙂
      A très vite !

  6. je me répète un peu partout, mais c’est une merveilleuse nouvelle !! Savourez en espérant qu’ils nous arrivent un jour de connaître cette même fin ! 🙂

    1. Merci encore !
      Je suis sûre que tout se passera bien. Je croise tous mes doigts pour cela 🙂

  7. C’est trop rigolo cette façon de l’apprendre, enfin si moi je devais être enceinte à chaque fois que je suis chiante… XD
    En tout cas c’est super, félicitations!

    1. Ahahahahaha ! Non mais je suis rarement chiante… Je pense que ça joue aussi !!!! 😉
      Merci en tout cas 🙂

  8. Aujourd’hui je sors donc de mon rôle de lectrice en sous-marin (rôle que je tiens depuis ton mariage en 2014…) pour te féliciter, vous féliciter : c’est une super nouvelle et je vous souhaite pleins de bonheurs dans cette grande aventure de la parentalité!
    Comme maman nouille si je devais faire un test à chaque fois que je suis particulièrement chiante j’en ferai très souvent mais je me dis que peut-être étant chiante de nature c’est le jour où je ne le serai plus que le test virera au positif ?

Laisser un commentaire